Seleccionar página
previous arrow
next arrow
Slider
previous arrow
next arrow
Slider

L’artiste doit se tourner vers la création et prolonger ainsi la tradition : c’est un lien. Ce qui est important, c’est ce qu’il apporte à chaque instant vécu.

L’artiste doit se tourner vers la création et prolonger ainsi la tradition : c’est un lien. Ce qui est important, c’est ce qu’il apporte à chaque instant vécu.

Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle mon chant est entré dans une dimension spirituelle. Cela a été le plus grand enseignement de ce pèlerinage : la connexion à l’instant présent.

Sur le chemin de Saint Jacques de Compostelle mon chant est entré dans une dimension spirituelle. Cela a été le plus grand enseignement de ce pèlerinage : la connexion à l’instant présent.

Pour chanter il faut savoir danser. Je ne suis pas devenu un danseur mais j’ai pris conscience de ma mobilité, de ma danse intérieure. Il faut trouver une disponibilité, une élasticité, dans le corps sinon l’improvisation n’est pas possible. Il s’agit d’habiter son espace intérieur, dans une mobilité subtile.

Pour chanter il faut savoir danser. Je ne suis pas devenu un danseur mais j’ai pris conscience de ma mobilité, de ma danse intérieure. Il faut trouver une disponibilité, une élasticité, dans le corps sinon l’improvisation n’est pas possible. Il s’agit d’habiter son espace intérieur, dans une mobilité subtile.

Que l’on se produise sur scène ou pas, le spectacle est un prétexte, une mise en scène. A partir de la matière, on fait un travail artisanal. Ce travail abouti, ça devient artistique. C’est l’expression qui est artistique.

Que l’on se produise sur scène ou pas, le spectacle est un prétexte, une mise en scène. A partir de la matière, on fait un travail artisanal. Ce travail abouti, ça devient artistique. C’est l’expression qui est artistique.

Pour conserver sa liberté, l’artiste ne doit pas se laisser enfermer dans son image. Chaque oeuvre crée un impact. On doit être prêt à l’effacer pour créer de nouveaux genres. C’est cette façon d’être qui m’est chère et c’est ainsi que je veux fonctionner.

Pour conserver sa liberté, l’artiste ne doit pas se laisser enfermer dans son image. Chaque oeuvre crée un impact. On doit être prêt à l’effacer pour créer de nouveaux genres. C’est cette façon d’être qui m’est chère et c’est ainsi que je veux fonctionner.

Ravi Prasad sera toujours là où on ne l’attend pas, son goût de l’expérimentation sonore, de l’improvisation et du métissage étant sans limites.

Ravi Prasad sera toujours là où on ne l’attend pas, son goût de l’expérimentation sonore, de l’improvisation et du métissage étant sans limites.

Envoyez-moi un message si vous souhaitez me contacter ou recevoir mon actualité par e-mail.

contact@raviprasad.net