accueil spectacles disques pédagogie actualité biographie presse liens espace pro contact
   
 
   
français I english
 
 
La Compagnie Ravi Prasad

RAVI PRASAD a emprunté bien des chemins musicaux et artistiques durant son parcours entre Inde et Occident. C'est en 2013, à l'occasion de la création du spectacle Sangamam qu'il réunit 7 chanteurs, conteurs et comédiens autour de ses projets vocaux. La compagnie explore et tisse des liens entre la culture indienne et la culture occidentale avec pour source les premières "Polyphonies Indiennes" composées par Ravi Prasad, autant dire une association inédite et surprenante puisqu'en Inde la polyphonie n'existe pas !

Associer l'harmonie, spécificité de la musique occidentale, à la musique indienne est le terreau des expériences vocales passionnantes de la Compagnie Ravi Prasad. Ce tissage étonnant met en valeur toute la richesse mélodique de la musique indienne, crée variation et couleurs musicales familières et inconnues et rend accessible et audible par tous cette musique savante et complexe réservée aux seuls initiés.

Dans cette recherche polyphonique, un travail précis est réalisé pour faire sonner les relations harmoniques, d'autant plus que l'identité vocale de chacun dans le choeur est préservée. D'autre part, les séquences rythmiques "indiennes" amènent de la complexité. Et c'est seulement lorsque leur exécution est maîtrisée que la musique prend corps et voix ... et "groove".

   

Les influences du répertoire composé par Ravi Prasad sont sans limites. Elles sont le fruit de ses origines bien sûr : musiques et sons de l'Inde (chants traditionnels, populaires, sacrés, pièces musicales rythmiques accompagnant la danse...),et aussi des nombreuses associations artistiques d'un parcours éclectique : jazz, flamenco, musique et danse contemporaine, musique baroque, polyphonies et polyrythmies, musique électronique...

A travers ses créations l'objectif de la Compagnie est d'emmener le public sur des chemins singuliers, de faire découvrir "SA musique indienne", une polyphonie métissée atypique et fascinante. Les spectacles s'appuient sur la parole contée, l'expression corporelle (gestuelles, jonglage), et sur la mise en espace et en lumière pour donner vie et identité à chaque pièce polyphonique, à chaque couleur musicale.

La Compagnie Ravi Prasad fait partie de l'association Indian Song, crée en 2008, qui détient les licences 2-1055684 et 3-1055685.

 
   

RAVI PRASAD
Chanteur, compositeur, et musicien, il dirige la Compagnie, créée en 2013.

Son talent protéiforme et sa grande liberté artistique trouvent leur origine dans son enfance, passée au sein d’une famille de Radjas dans le Kérala (Inde du Sud).

Il s’installe en France en 1985 auréolé d’une solide réputation dans le chant carnatique (sacré) acquise auprès de son maître Sangeeta Kalanidhi Palakkad K.V. Narayana Swami, et s’intéresse très vite au jazz, à l’électro-acoustique et à la musique contemporaine : avec des rencontres multiples comme avec Bernard LUBAT, Gérard MARAIS ou le guitariste flamenco Pedro SOLER (« du Gange au Guadalquivir » - Berlin Philarmonic Theater).

Aimant le son sans discrimination, il collabore avec des artistes tel que DJ GOZE (compilation Buddha Bar III) ou Talvin SINGH (Festival de Saint Denis, Opéra de Londres, Théâtre des Champs Elysées).

La distance qu’il a opéré par rapport à sa propre culture lui permet de se démarquer d’une tradition millénaire dans les toutes premières « Polyphonies indiennes » jamais écrites, ainsi que dans « Mithya », la symphonie indienne créée en 1996 en résidence à Odyssud, jouée au palais de l’Unesco, puis à l’Olympia dans le cadre du 50° anniversaire des Nations Unies. Rencontre unique entre musiciens classiques (indiens et occidentaux), flamenco, jazz.

Homme de spectacle, Ravi Prasad est partenaire de la chorégraphe Régine CHOPINOT sur trois créations avec le Ballet Atlantique (Festival de Hué au Vietnam, Festival d’Avignon, tournée en Inde) et en duo avec "Chant de Lune" (Théâtre des Abesses - Paris).

Sa tradition musicale et son goût des nouvelles expériences, l'amène à créer « Malbar Experience » avec des musiciens réunionnais à la recherche de leurs racines indiennes puis dans « Ponguël », spectacle de théâtre musical dans lequel il est également acteur.

En 2008, dans le cadre d’une coproduction Indo-Espagnole, il participe avec la danseuse contemporaine Monica de la FUENTE, à une création qui emprunte à la fois à la danse et au théâtre, basé sur le texte du Ramayana, œuvre magistrale et épique de l’Inde. Leur collaboration se poursuit, avec une création pour le festival Métis de St-Denis, « Laya Chithra » ou « l’image de la mélodie », puis en 2010, « Bhumi Devi » hymne à la Terre-Mère, avec la Casa de la India (Valladolid).

En 2012, il présente « La voix du Corps », réinterprétation contemporaine de la musique et de la danse indienne, (Circulo de Bellas Artes à Madrid, à l’Institut Cervantès à Delhi, teatro LAVA à Valladolid). puis « Mudras », mosaique de tableaux polyphoniques et gestuels (chœur de 20 personnes) structurés autour de leur duo.

D’autres rencontres pour d’autres créations avec …

• Flamencarnatic en lien avec des musiciens, chanteurs et danseurs flamenco et danse contemporaine indienne (Valladolid – 2005);

• Kiko RUIZ, guitariste flamenco, avec lequel il crée Tandem, son neuvième album ;

• « Tambour Quartet », rencontre entre percussionnistes des 4 continents : Carlo RIZZO, Adel SHAMS EL DIN et Paul MINDY (sortie album en 2013) ;

• Z QUARTETT (musiciens de l’Orchestre National de France), il fait l’ouverture du Festival Métis de Saint-Denis en 2008 dont il est l'invité d'honneur. Il compose pour cet ensemble son dixième album, (collection Radio France, avril 2010).

• Autour d’un instrument inédit, le Bulbul Tarang, littéralement « chant du rossignol » il crée le spectacle « Bulbul Tarang concept », en collaboration avec la Scène Nationale de Foix.

Ses créations actuelles l’entraînent vers ...

• Les chemins du chant sacré (carnatique, grégorien et renaissance) avec l’ensemble SCANDICUS, chœur d’hommes ("Horizons croisés", 35° Festival de l’Abbaye de Sylvanès 2012).

• « Résonances... musique sous influence poétique » où Ravi Prasad mêle le son à l'image sous toutes ses formes dans une création originale, avec Philippe GAL (Contrebasse, steeldrum), Marie DILLIES (comédienne, vjing) et Jean-Luc ARIBAUD (Photos et vidéos ).

• Adepte des duos et de l'improvisation depuis toujours, il partage avec bonheur la scène avec Philippe GAL (contrebassiste, steel drums), avec Dominique REGEF (vielle à roue), avec le chanteur Jakes AYMONINO, entre autres…

• En solo, Ravi Prasad nous invite pour « Indian Song », mis en scène par Serge FOURNET. Sur des images filmées pendant ses séjours en Inde, il témoigne de son parcours atypique et contrasté. Avec « Spiritually Digital », il conjugue Tradition millénaire, musique contemporaine et improvisation.

Ravi Prasad a toujours aimé impliquer amateurs et professionnels dans des stages qui débouchent sur la présentation de spectacles comme Mithya, le spectacle pyrotechnique pour l'an 2000 à Nevers, le Festival « Les Impulsives » à Seynod ou encore Mudras en 2012 et Sangamam en 2014.

Il transmet depuis une vingtaine d’année, sa pédagogie de la voix, fruit de son expérience et de sa connaissance du chant traditionnel indien. L’importance qu’il donne à l’activité pédagogique et à la pratique vocale l’amène à ouvrir à l’automne 2008, L’Espace Ravi Prasad, lieu dédié à la voix.

L'Inde le rappelle à elle en 2012, grâce à la Foundation Coupleux-Lassalle et association Cumulus (Paris), pour créer un premier festival, à Thrissur ( Kérala, Inde du Sud) qui aboutit au concert : une rencontre inédite entre des musiciens indiens virtuoses et le Z QUARTET : « Somewhere else » composé et dirigé par Ravi Prasad.

En mars 2014, Ravi Prasad réalise Sangamam, un spectacle mêlant chants polyphoniques (Compagnie Ravi Prasad, chœur Indian Song), danse (Monica de la Fuente), jonglage (Yan Oliveri) et contes inspiré des arts scéniques de l’Inde.en collaboration avec La Grainerie, lieu dédié au cirque à Balma.

En octobre 2015, Ravi Prasad est directeur musical et compositeur du grand spectacle Flamenco India présenté à Valladolid (Espagne) dirigé par le réalisateur espagnol Carlos SAURA, une exploration des liens entre flamenco et différentes formes de musiques et danses de l'Inde.

biographie détaillée

 
   

ALAIN BEL
Il tombe dans le chaudron des contes en écoutant les récits de son oncle Pierre et les émissions radiophoniques «Marche ou rêve» et «loup garou» où sévissait un certain Henri Gougaud !

Il travaille la voix et le rythme vocal avec Ravi Prasad, le Balaphon et le Djembé avec Gert Kilian et suit la formation clown-théâtre du Bataclown . Il se forme à l’art de conter auprès de Véronique GIRARD et François VERMEL.et à la manipulation d’objets avec la compagnie canadienne «Pupulus».

Collectionneur d’instruments, de sons et de mélodies, il syncope les mots de notes et d’étranges bruitages. Il vous invite à vagabonder par les chemins bordés de vieilles pierres et vous incite à redécouvrir les mille et une voix de la nature, épicées de diableries, de croyances ancestrales.

Conteur musicien dans la Cie «A Cloche-Pied» et la Cie «Ravi Prasad»

Percussionniste chanteur dans la Cie «Jefferson Noizet». et «Les Bigres du Tergal»

MARIE-FRANCE BEL
Pendant 25 ans, elle enseigne les mathématiques. Elle suit lignes droites, parallèles et sécantes en tout genre. C’est sûr, elle sait compter ! Et elle a déjà un public !
Mais aujourd’hui, elle a pris la tangente ! Les chemins de traverse sont bien agréables.
Au cours d’un stage, elle découvre l’art de conter et c’est le début d’une aventure artistique en compagnie d'Alain Bel.

Elle se forme au théâtre et au conte avec Véronique Girard, François Vermelet Pierre Lebar, au clown théâtre avec le Bataclown, la Cie La Volière, Marie-Claire Testory et travaille sa voix avec Ravi Prasad.

Création avec Alain Bel de la Cie A Cloche-Pied qui propose des spectacles de contes où se mêlent mots, chansons et musiques pour tous les publics (de la petite enfance aux séniors !)

Création du spectacle « Sauf le respect » Chansons et poésies de Georges Brassens avec les Bigres du Tergal et participation aux créations de Ravi Prasad : Sangamam, Tillana, Mandapa

NATHALIE GOMES
Ses premiers pas dans la chorale de Gospel « Swingin’nuts » en 1995 furent une révélation. A peine arrivée, elle participe aux enregistrements de l'album en tant que soliste. Ces chants noirs américains mélodieux, chaleureux,émotionnels et souvent très énergiques vont l'imprégner et guider ses pas tout au long de son parcours. Dès 2000, elle monte "Joy and Prayer", groupe de gospel et negro spiritual.

Eclectique, Nathalie chante du gospel, du jazz, de la pop et de la chanson française. Ses origines portugaises l'amène assez vite à compléter son répertoire jazz de musiques brésiliennes, bossa et samba.
Avec sa formation jazz "Litana Sem'Go" Nathalie participe à de nombreux festivals : Mozaïka en 2003, Jazz à Oloron en 2005-2007-2008-2009, la Ruée au jazz à Bayonne en 2004-2005-2006 ainsi que le Festival off de Jazz à Montréal en 2008. Nathalie y revisite les standards, agrémentés de titres plus confidentiels et de compositions originales écrites par son compagnon Olivier Pinsard.

En 2013, elle remporte le concours "Voix Gospel Jazz" de Grenoble.

Nathalie Gomes forme un nouveau Quintet début 2013. Latin Jazz, Bossa nova et musique brésilienne avec une formation internationale : Michel Queuille au piano, Luis Daniel Oliveiro à la flûte et au saxophone, Bruno Martin aux basses et Olivier Pelfigues à la batterie.

Elle est également auteur, compositeur dans son premier album "Introspection"dont les influences sont multiples (.gospel, jazz, bossa, swing manouche, fado...),
projet qui lui tient à cœur depuis des années.

Depuis 2014, Nathalie Gomes est également engagée aux côtés de Ravi Prasad dans plusieurs créations contemporaines autour du chant indien et de la danse indienne.avec Monica de la Fuente (Mudras (2012), Sangamam (2014), Tilana (2015), Mandapa (2016) et K Bharat ).

 
 

HÉLÈNE MATHEY
C'est probablement sous les auspices de Saraswati, déesse indienne de la musique et de la connaissance, qu'elle rencontre Ravi Prasad en 1991 et contracte le virus de la musique indienne. En 1996, elle participe à sa grande création symphonique Mythia à Odyssud, pour le cinquantenaire de l'Unesco, et à la tournée Toulouse, Périgueux et Paris, puis en 1997, l'Olympia ! Une révélation immense, le plaisir d'être de ce projet unique multiculturel et d'y donner de la voix, la découverte d'un univers insoupçonné, à des années lumières de son travail d'ingénieure aéronautique.

Mais peut-être n'y a t-il qu'un pas, de l'air, entre "les avions qui ronflent gros à Blagnac", et son violon d'Ingres ? Car en 2006, elle entreprend avec Ravi Prasad, la création de son centre dédié à la voix, L'Espace Ravi Prasad, étape décisive dans leur compagnonnage musical.

Depuis, tout en peaufinant sa Voix auprès du chanteur indien, elle administre L'Espace et s'engage dans toutes les créations artistiques du lieu (Mudras (2012), Sangamam (2014), Tilana (2015), Mandapa (2016) et K Bharat ) avec le choeur Indian Song ou la Compagnie.

MONIQUE ROGER-MOHON
Déjà, sur la margelle du puits de la ferme, Monique chantait et jouait des scènes improvisées. C’est là le départ de son parcours artistique, et depuis, elle passe aisément du chant au théâtre avec un égal plaisir.

Elle intègre successivement plusieurs troupes de théâtre, y interprète Arrabal, Edouardo Manet, Thomas Bernhard, John Steinbeck, Harold Pinter, Nathalie Sarraute, Jean-Michel Ribes, Georges Pérec, Witold Gombrowicz, Jean Genet, Bernard-Marie Koltès…

Parallèlement à son activité théâtrale, elle travaille la voix avec Ravi-Prasad. Elle participe à des spectacles choraux : Jephté, oratorio de Carissimi et avec Ravi Prasad : Mudras, Sangamam, Tillana, Mandapa, créations polyphoniques.

ARIEL MOULIN
Formé au chant par Ravi Prasad, il s'investit dans bon nombre de ses projets, explorant le chant polyphonique ainsi que les rencontres artistiques (musiciens d'horizons différents, danse, cirque) : l'ensemble vocal Padhani (91), Mythia, la symphonie indienne (96), le choeur Indian Song depuis 2008, Mudras (2012), Sangamam (2014), Tilana (2015), Mandapa (2016)et K Bharat avec la Compagnie.

De par ailleurs, régisseur du spectacle vivant et éclairagiste depuis 25 ans pour le théâtre, il a signé les créations lumière de Mudras, Sangamam et K Bharat.

YAN OLIVERI
Comédien de cirque, clown, jongleur, manipulateur d'objets, il s'est formé à l’école nationale du cirque ANNIE FRATELLINI, et a suivi une formation professionnelle de comédien de cirque au Centre des Arts du Cirque de Toulouse LE LIDO. Il est aussi musicien (saxophone, flûte traversière, clarinette).et a suivi une formation à l’école de musique de Nice.

Il participe aux spectacles suivants : «In the Mood» et dans LE TENNIS avec la compagnie 12°5 , «Terremoto de circo» avec LATITUDE COMPAGNIE, qui a fait une tournée au Mexique. Puis il part Tournée avec le CIRQUE BIDON, avec son numéro «Hommage à Jacques Tati».

«Sangamam» de la compagnie RAVI PRASAD.

Il créé avec Marie-Aude Jauze, le duo «Pétrolina et Mascarpone»

 

CONTACTS
RAVI PRASAD
DIRECTEUR ARTISTIQUE
MAIL: contact@raviprasad.net
TÉL: 06 62 00 62 79

HÉLÈNE MATHEY
DIFFUSION
MAIL: contact@raviprasad.net
TÉL: 05 61 80 15 36 / 06 08 15 83 25

ASSOCIATION INDIAN SONG
ASSOCIATION LOI 1901
L'ESPACE RAVI PRASAD
ADRESSE: 43 RUE ROLAND GARROS 31200 TOULOUSE
MAIL: contact@espaceraviprasad.com
TÉL: 05 61 80 15 36

 

       
photos: © ravi prasad   mentions légales